Acteurs du tourisme 25, Chiffres, études, DATA & observation

Rencontres nationales du Nordique : les domaines nordiques en transition

Rencontres nationales du Nordique : les domaines nordiques en transition
Laurent Cheviet

Le 9 novembre dernier se déroulaient à Bois d’Amont les 6e Rencontres du Nordique. Organisées tous les deux ans, elles ont rassemblé l’ensemble des acteurs et territoires de la filière autour des enjeux, projets, prospective et retours d’expérience. Car si la filière nordique rencontre depuis quelques années un engouement certain, les modèles actuels sont appelés à se renouveler pour répondre aux attentes des clientèles. Retour sur une journée riche d’enseignements.


Placée sous la thématique des « Domaines nordiques en transition », cette journée a été l’occasion de présenter les résultats de l’étude nationale menée durant deux ans par Nordic France pour définir une nouvelle stratégie et de nouveaux modèles socio-économiques pour la filière nordique.

L’étude nationale

Au centre des Rencontres, la présentation de l’étude nationale. Articulée en deux parties, elle dresse un état des lieux et une analyse de la filière au niveau national et s’intéresse aux modèles développés dans d’autres pays (benchmarking). Six sites pilotes ont été définis par le comité de pilotage pour la collecte des données et représenter la diversité des typologies de la filière : la Bresse (Vosges), le Mont Noir (Jura), les Saisies (Alpes du nord), la Haute Ubaye (Alpes du sud), Laubert (Massif Central) et Beille (Pyrénées).

La seconde partie développe les grands enjeux et les éléments d’ouverture pour renouveler l’image et les services proposés aux nouvelles clientèles et aux adeptes du ski nordique pour répondre aux modes de pratique des clientèles.

Parmi les données de cette étude très dense, quelques chiffres relatifs au poids économique de la filière sur les territoires :

Tables rondes

Trois tables rondes ont également permis d’aborder les sujets-clés suivants :

> Sites nordiques : quel(s) rôle(s) pour les territoires de montagne ?
> Diversification de l’offre, nouvelles attentes des clientèles : quelles opportunités pour les sites nordiques

Sont notamment intervenus Yvan Binot (Communauté de communes du Val de Morteau) sur un investissement dans un nouveau bâtiment au départ du site nordique du Gardot, valorisé en pôle d’activité et d’animation 4 saisons.
Emilie Rolandez, directrice adjointe du CRT BFC, au titre de la marque de destination Montagnes du Jura s’est exprimée sur les opportunités offertes en termes de diversification de l’offre et des nouvelles attentes des clientèles.
Hélène De Kergariou, commissaire de Massif du Jura, est, quant à elle, intervenue dans le cadre de l’atelier Filière nordique et son rôle sur les territoires, notamment celui du Massif du Jura.

https://www.youtube.com/watch?v=LI1RYQRnEtM&list=PLgaOQEls9kyWJCIGingJTB-QXd-2ImiAw&index=6

Sites « starter »

Afin de mettre en œuvre un nouveau modèle économique pour la filière nordique, plusieurs sites « starter »(ou pilotes) ont été choisis, dont celui de Montbenoît.

A noter les actions constantes menées par l’association Espace nordique jurassien, partenaire de Doubs Tourisme, en faveur de la filière et sur tous les domaines du massif du Jura : ingénierie de projets, gestion de la redevance ENJ, promotion des activités nordique avec Montagnes du Jura et les comités départementaux du tourisme du Doubs, de l’Ain et du jura…

L’étude et tous les supports de ces 6e Rencontres du Nordique sont disponibles en téléchargement sur le site de Nordic France.

Programme & intervenants ;
Présentation générale de l’étude ;
Etude Phase 1 – Constats, enjeux, Benchmark ;
Etude Phase 2 – Orientations stratégiques.

En résumé